Le porte-parole du gouvernement sénégalais, Abdou Latif Coulibaly, s’est refusé à confirmer une démission annoncée mercredi de son collègue El Hadji Malick Gakou, ci-devant ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel.

‘’Officiellement, cette démission dont vous parlez n’a pas eu lieu (…) jusqu’à l’heure où nous parlons’’, a déclaré M. Coulibaly, qui intervenait dans le journal de minuit de la radio privée Sud-FM.

Le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance et porte-parole du Gouvernement a révélé qu’il s’était entretenu de la question avec les autorités gouvernementales, pour donner cette position officielle aux médias.

‘’Aucune lettre de démission n’est parvenue entre les mains du président de la République (Macky Sall)’’, a-t-il ajouté.

Auparavant, l’Alliance des forces de progrès (AFP, majorité) a confirmé la démission d’El Hadji Malick Gakou, de ses fonctions ministérielles. Au sein de sa formation politique, M. Gakou est le second de Moustapha Niasse, actuel président de l’Assemblée nationale.

‘’La réaction officielle, c’est juste la confirmation de la démission d’El Hadji Malick Gakou, ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel. Je n’ai pas de commentaire’’, a dit le porte-parole de l’AFP, Dr Malick Diop.

Dimanche à Dakar, le comité directeur de l’AFP a engagé le Secrétaire général de ce parti ainsi que son bureau politique et ses militants et responsables à ‘’poursuivre le partenariat engagé’’ dans Bennoo Siggil Senegaal et Benno Bokk Yakaar (majorité).

Dans une résolution lue à l’issue de sa réunion, il appelle à toujours ‘’mettre en avant la prééminence des principes de loyauté, de concertation, de solidarité et de recherche de l’efficacité dans la poursuite des objectifs de progrès et de mieux-être du peuple sénégalais’’.

Auteur: APS