Débat autour du projet de parrainage de Macky Sall qui impose à chaque candidat à la prochaine présidentielle de présenter environ 65 000 signatures (1% des inscrits).