Baye Oumar Guèye et son invité, le professeur Mamadou Diouf, ont débattu du carnage de Boffa qui a fait 14 morts en Casamance, du débat politique jugé pauvre car ne tournant qu’autour d’alliances sans principe, de l’indépendance de la justice et du contexte social difficile avec les grèves des étudiants, des professeurs et dans le secteur de la santé.