Entretien de Pape Alé Niang avec Ndiouga Dieng: « A l’armée j’avais moins de dix mille francs de salaire alors qu’en chantant je pouvais avoir au moins cinq cents mille francs ».