Le 6 juin 1968, le président de la République Léopold Sédar Senghor nomme un nouveau gouvernement, qui fait suite à celui du 9 mars. Les attributions sont légèrement modifiées le 13 juillet 1968.

Les membres sont :

Amadou Clédor Sall, Ministre de l’Intérieur
Ibrahima Tall, Ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme
Amadou-Mahtar M’Bow, Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports
Habib Thiam, Ministre du Développement rural
Jean Colin, Ministre des Finances
Abdoul Ndiaye, Ministre de la Fonction publique et du Travail
Amadou Karim Gaye, Ministre des Affaires étrangères
Abdourahmane Diop, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux
Émile Badiane, Ministre de l’Enseignement technique et de la Formation des cadres
Abdoulaye Ly, Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales
Amadou Cissé Dia, Ministre délégué à la Présidence de la République chargé des Relations avec les Assemblées et des Affaires religieuses
Mady Cissoko, Ministre des Travaux publics, de l’Urbanisme et des Transports (puis Ministre délégué à la Présidence de la République chargé des Travaux Publics, de l’Urbanisme et des Transports à partir du 13 juillet 1968)
Assane Seck, Ministre de l’Éducation nationale
Abdou Diouf, Ministre du Plan et de l’Industrie
Daniel Cabou, Ministre, secrétaire général de la Présidence de la République
Thierno Diop, Secrétaire d’État à la Présidence de la République chargé de la Coopération (puis chargé de la Coopération et des Relations avec les Assemblées à partir du 13 juillet 1968)
Abdoulaye Diack, Secrétaire d’État à la Présidence de la République chargé de l’Information
Il reste en poste jusqu’à la nomination d’Abdou Diouf comme Premier ministre, le 26 février 1970. (Source: Wikipédia)