iGFM – (Dakar) La coalition présidentielle traverse une mauvaise passe. Après le député Mansour Sy Djamil et son mouvement Bës dou Niak, c’est au tour de Hélène Tine de lâcher Benoo Bokk Yakaar selon les Echos.

La député thiessoise, leader du « mouvement  pour un Sénégal d’éthique et de transparence » a été convaincue par Moussa Tine, un des leaders de Initiative 2017, de rejoindre Mankoo Taxawu Sénégal.

Le départ de Hélène Tine de la mouvance présidentielle  n’est pas une surprise pour certains. Depuis un bon moment, elle s’était distinguée par sa liberté de ton et ses prises de position, aussi bien à l’Assemblée nationale  que sur les grands débats qui agitent le pays, comme la question du pétrole et du gaz, pour laquelle elle réclame une commission d’enquête parlementaire selon le journal.