2017

26 MAI 2017 : DÉCÈS DE JEAN KARIM FALL

Le journaliste franco-sénégalais de France 24 est décédé brutalement le 26 mai, en Sicile, alors qu’il couvrait le G7. Il avait 59 ans.

MARCHE DE LA COALITION MANKO TAXAWU SENEGAAL

19 mai 2017 – Alors que Macky Sall est en voyage officiel en Arabie saoudite, l’opposition regroupée désormais au sein d’une très large coalition a organisé un grand rassemblement populaire à Dakar ce vendredi 19 mai sur l’avenue Général-de-Gaulle. Elle demande une fois de plus la libération du maire de la capitale Khalifa Sall, en prison depuis le 7 mars et soupçonné de détournements de fonds. Ce rassemblement aux allures de meeting a aussi permis de lancer dans la rue la campagne pour les législatives du 30 juillet prochain. (RFI)

DRAME AUX PARCELLES-ASSAINIES UNITÉ 17

10 mai 2017 – Quatre filles et un garcon sont morts par asphyxie dans l’incendie survenu vers 7h dans une maison de l’Unité 17 des Parcelles/Assainies (Dakar). Le sinistre serait causé par l’oncle (alcoolique) des 5 enfants de même famille. La prolifération des bars aux parcelles est indexée.

29 MAI 2017 – IMPLOSION DE MANKO

‘’Mankoo en lambeaux’’, affiche en Une Enquête qui parle d’une opposition ‘’perdue par les intérêts divergents de ses leaders’’. ‘’(…) au moins, trois entités sont sorties des flancs de cette coalition qui n’a pas pu transcender ses divergences sur la tête de liste nationale et départementale et sur la répartition des sièges à Dakar’’, explique le journal.

Ces trois entités sont la Coalition Wattu Sénégal créée par le Parti démocratique sénégalais (PDS) et d’autres formations, la Coalition Mankoo Yeessal Sénégal lancée par Les démocrates réformateurs de Modou Diagne Fada.

L’implosion de Mankoo a aussi donné naissance à un troisième groupe dans lequel l’on retrouve Rewmi d’Idrissa Seck, le Grand parti de Maclick Gackou, le FSD de Cheikh Bamba Dièye, Bes du niakk de Serigne Mansour Sy Djamil et d’autres formations membre de Initiatives 2017 qui ont décidé de rester fidèles à Khalifa Sall

CONCOURS INTERNATIONAL DE MÉMORISATION DU CORAN (MALAISIE)

22 mai 2017 – Mame Diarra Ngom et Mouhamed Diallo lauréats.

VIOL D’UN BÉBÉ DE 15 MOIS À THIÈS

18 mai 2017 – La presse quotidienne revient aussi sur le viol, à Thiès, d’un bébé d’un an et demi. Selon le Populaire, ‘’son bourreau l’a enlevée sur le lit de ses parents, à 6h, du matin avant d’abuser d’elle et de l’abandonner dans un bâtiment en construction’’.
 Horrifiée, la Tribune écrit que la victime a été ‘’sauvagement’’ violée et abandonnée sur un chantier. Un brin rassurant, L’Observateur signale que la fillette a été ‘’opérée avec succès’’. (APS)

DU RIZ EN PLASTIQUE

6 mai 2017 – Le Directeur du commerce intérieur est finalement sorti de son silence, suite à la polémique née  de la présence du riz en plastique sur le marché Sénégalais.

«Il ne s’agit pas de le faire par des textes visuels ou sensationnels pour démonter la qualité. Nous avons reçu ces vidéos qui circulent sur le net depuis quelques années», a dit Ousmane Mbaye, sur la Rfm, ce samedi, à 12 heures non sans dire «c’est en laboratoire seulement que l’on peut se rendre compte de la qualité du riz».

Il regrette les nombreuses interprétations avec des gens qui font des boules pour dire que ce riz est en plastique. «Le riz contient de l’amidon, c’est normal que l’on puisse en faire des boules », a-t-il précisé. Il a invité les populations, à avoir confiance au service de contrôle. (IGFM)

DÉCÈS DE L’ARTISTE ISSA SAMB DIT JOE OUAKAM

25 avril 2017 – Joe Ouakam qui a étudié à l’Ecole nationale des arts et à l’université de Dakar où il a titillé le droit et la philosophie est « une figure emblématique et tutélaire de l’art au Sénégal ». Le peintre, sculpteur, acteur et dramaturge né à Dakar vivait depuis des décennies au milieu de ses œuvres, dans sa maison, une sorte d’exposition permanente qui varie au fil du temps, indique un de ses proches.

MANKO TAXAWU SENEGAAL

4 mai 2017 – C’est une coalition mise en place par l’opposition pour le redressement du Sénégal. Les signataires sont Mamadou Diop Decroix (AJ/PADS), Mansour Sy Djamil (Bës Du Ñakk),Pape Diop ( Bokk Gis Gis), Cheikh bamba Dièye (FSD-BJ), Malick Gackou (Grand Parti), Khalifa Ababacar Sall (Initiative 2017), Modou Diagne Fada (LDR / Yeesal), Président Abdoulaye Wade (PDS) Idrissa Seck (Rewmi) et Mamadou Lamine Diallo (Tekki)

DRAME DE MBADIANÈNE

26 janvier 2017 – Les journaux s’intéressent à l’accident qui a fait, jeudi matin, 16 morts et 18 blessés.
Il s’agit d’une collision, survenue vers 10 heures, entre les villages de Mbadianéne et Missira dans la commune de Sagna (Malem Hodar) entre un camion-citerne malien en partance pour Dakar et un minicar transportant des commerçants qui se rendaient au marché hebdomadaire de Missirah.
Parlant de cet accident, La Tribune titre : ‘’Le monde s’effondre à Kaffrine, 16 morts et 18 blessés’’.
L’Observateur qui parle de ‘’l’horreur de Mbadianène’’, souligne qu’un camion-citerne écrase et traîne un minicar sur 50 mètres. Il y a eu 16 morts dont 5 femmes. ‘’16 personnes périssent’’, affiche à sa Une L’As.

LE PROCÈS DE BARTHÉLÉMY DIAS

25 janvier 2017 –  Le député-maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, a comparu mercredi en audience spéciale dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf. Le maire socialiste de Mermoz-Sacré Cœur, dont l’immunité parlementaire a été levée, est poursuivi pour le meurtre de Ndiaga Diouf, tué en décembre 2011, lors d’une attaque de la mairie éponyme par un groupe de nervis.

Enquête met en exergue le réquisitoire du Parquet et titre : ‘’Barth risque 10 ans de prison’’. Le ministère public a aussi requis 5 ans contre ses deux complices et 2 ans contre les nervis, alors que la partie civile a réclamé 150 millions de francs CFA.

BRAQUAGE D’UNE AGENCE DE BANQUE

23 janvier 2017 – ’L’agence Ecobank de Yeumbeul Sud a été le théâtre d’un spectaculaire cambriolage, dans la nuit d’avant-hier. Une douzaine d’individus armés a pris d’assaut la banque et emporté 111 millions de francs Cfa malgré l’intervention de la police’’, souligne Enquête.
‘’C’est un braquage rocambolesque’’, selon Le Quotidien qui écrit : ‘’A Yeumbeul Sud, dans la banlieue dakaroise, les populations ont vécu une histoire qui ressemble à un film de cambriolage avec échange de coups de feu avec la police locale’’.
‘’Encagoulés, les cambrioleurs désactivent l’alarme et la caméra de surveillance de l’agence Ecobank, prennent 111 millions et s’enfuient à bord d’un pick-up (…)’’, ajoute le journal qui parle de ‘’geste d’orfèvre réalisé par des bandits sans doute rompu à la tache’’.
Dans ‘’ce braquage spectaculaire’’, les assaillants disparaissent avec 111 millions de francs Cfa, relève La Tribune.

GAMBIE : L’EX-PRÉSIDENT YAHYA JAMMEH QUITTE LE POUVOIR

21 janvier 2017 – Le président Yahya Jammeh a annoncé samedi tard dans la nuit à la télévision d’Etat gambienne qu’il va quitter le pouvoir.
Après plusieurs tentatives pour le faire changer d’avis, les présidents guinéen Alpha Condé et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz se sont rendus vendredi à Banjul pour une dernière médiation. Ils ont obtenu l’accord de principe pour que Yahya Jammeh quitte la Gambie. Le soir du 21 janvier, il s’exile en Guinée Équatoriale.

LE PRÉSIDENT ÉLU DE LA GAMBIE PRÊTE SERMENT À DAKAR

19 janvier 2017 – La presse quotidienne revient largement sur l’investiture du nouveau président gambien Adama Barrow, qui a prêté serment jeudi dans les locaux de l’ambassade de son pays à Dakar, au Sénégal où il avait été accueilli samedi dernier, à la demande de la CEDEAO, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
La prestation de serment du président Barrow a été reçue par Shérif Tambedu, président de l’Ordre des avocats de la Gambie.

LE SÉNÉGAL BAT LE ZIMBABWE (2-0) ET SE QUALIFIE POUR LES QUARTS DE LA CAN

19 janvier 2017 – Cette victoire du Sénégal dans cette compétition, la deuxième en autant de sorties, font des Lions la première équipe qualifiée pour le second tour de cette compétition qui se poursuit au Gabon, relève le quotidien national Le Soleil.
« Dix ans que le Sénégal n’avait pas passé le premier tour, depuis qu’à la CAN 2006 en Egypte, ils (les Lions) avaient même été jusqu’en demi-finale ! Quinze ans qu’il n’avait pas remporté ses deux premiers matchs et cette qualification avant terme au Mali où ils avaient disputé leur seule et unique finale continentale. Ce qui est rassurant, c’est que cette équipe peut encore progresser’ », commente le journal.(APS)