Dakar, 10 juin (APS) – Les quotidiens parvenus samedi à l’APS ne se départissent toujours pas de la politique, commentant largement la validation, par la Direction générale des élections (DGE), des 47 listes de partis et coalitions de partis autorisées à participer aux élections législatives du 30 juillet prochain.

Sud quotidien ouvre sa Une par un « contentieux (qui) envahit les partis » à la suite des « 47 listes de candidats validées par le ministère de l’Intérieur ».

« La précampagne des législatives de 2017 est bien partie depuis hier, vendredi 9 juin, avec la validation par la Direction générale des élections (ministère de l’Intérieur) des listes de candidats autorisées à aller à la quête des 165 sièges de la 13-e législature », renseigne la parution, relevant que « du coup, s’ouvrait aussi la période contentieuse et/ou de contestation au sein des partis et coalitions de partis ».

« Dans le secret des listes », titre Walfquotidien qui ajoute : « 47 validées, 2 recalées ». Le journal croit savoir que « la mère des batailles se déroulera à Dakar, la capitale, le 30 juillet. Le chef de l’Etat, chef de l’APR et chef de la coalition Benno Bokk Yaakar va affronter son ‘prisonnier politique’ et maire de Dakar. Macky Sall et Khalifa vont s’affronter par procuration ».

Le Quotidien lui, parle de « La guerre des 47 » et soutient que « La liste du beau-frère de Macky rejetée », « And Taxaaw Sénégal se désiste » et « Cheikh Sadibou Fall et Habib Sy dépités du PDS ».

« L’électeur devra s’armer de patience et de courage pour faire entendre sa voix aux législatives du 30 juillet prochain. Il devra, avant de voter, faire le tour des 47 bulletins étalés. Autant dire que la tâche s’annonce difficile » explique le journal.

« Début de la fronde dans les 3 grandes coalitions » rapporte Vox Populi en manchette. L’As qui nous plonge dans les « secrets de la liste officielle de BBY », fait noter : « les alliés gâtés, les jeunes de l’APR zappés, les grands absents ».

Commentant toujours l’arrêté ministériel numéro 09736 du 9 juin validant les 47 listes de partis et coalitions de partis sur les 49 qui voulaient participer aux élections législatives du 30 juillet prochain, Le journal La Tribune sert un titre explicite appuyé par une caricature : « Les victimes pleurent, les gagnants jubilent ».

L’Observateur préfère, lui, parler de « listes de frustrations et de colère » en convoquant des propos de Mimi Touré : « je suis déçue, mais… », de Habib Sy : « le PDS m’a poignardé dans le dos » et de Cheikh Sadibou Fall qui gèle ses activités.

L’Enquête relève une « exception sénégalaise » en ce sens que parmi les candidats à la députation, il y a « un ancien PR, 2 anciens PM et un chef de gouvernement ».

Loin de cette frayeur politique, le quotidien national Le Soleil informe ses lecteurs que « le Sénégal (est) félicité pour la performance du Pracas » mais aussi que « les travaux de la 3e usine (de Keur Momar Sarr) bientôt lancés ».

« Les ministres de l’Agriculture et de l’Elevage de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont félicité le Sénégal pour ses ‘performances’ obtenues grâce au Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas) », écrit le journal de Hann.

 

PON