Dialoguer avec tous les casamancais
Dans le dialogue, on ne doit pas oublier les casamancais qui n’ont pas d’armes et qui ont des besoins.

Tension sociale
Il ne faut pas dialoguer sur le dialogue mais il faut faire le dialogue soutient l’ancien ministre.
Le dialogue ce n’est jamais : +tu me suis je te donne un poste+.
Le dialogue, qui est très concret (terre à terre), demande d’expliquer aux syndicalistes les ressources disponibles et de convaincre sur la répartition pertinente de ces ressources.
Nous payons le prix de ne pas avoir débattu sur l’avenir du Sénégal durant la campagne électorale de 2012; tout le monde parlait de 3ème mandat.

L’incompétence des hommes politiques
Nous n’avons quasiment pas de dirigeants politiques au Sénégal, la compétence politique, est intégrative. Il ne s’agit pas de regrouper des cerveaux multidisciplinaires, dit-il. La compétence politique demande d’être un peu de tout (un peu psychologue, un peu statisticien, un peu sociologue, etc.)

Procès Khalifa Sall ; Sommet de l’Union africaine; Corruption;