Il y a 6 ans (le 7 mai 2012, décès de Jules Francois Bocandé à l’âge de 54 ans à Metz en France. Revivez ces tristes moments avec cet extrait du journal de la RTS du 7 mai 2012.

Portrait de Bocandé :

Patriote jusqu’au bout des ongles, Jules François Bocandé n’a cessé de suivre les « lions » depuis sa retraite internationale. Il en a été le capitaine exemplaire, l’homme qui n’a jamais hésité entre sa carrière personnelle et les intérêts de son pays. Il a même eu à provoquer son expulsion lors d’un match de Metz, pour récolter un carton rouge, afin de quitter la France pour venir défendre les couleurs nationales. Seul Africain meilleur buteur du championnat de France, Jules a eu une riche carrière de joueur. Comme entraîneur, il a essayé avec Boubacar Sarr de relancer les Lions au début des années 90, sans succès… N’empêche, il a continué à appuyer le staff des « lions », parfois avec des privations de salaires. Un homme qui croit en son peuple. Mais son seul défaut, a été à chaque fois de ne pas mettre le doigt sur le mal, au bon moment. Il attendra toujours la catastrophe pour dénoncer certaines pratiques. Un sapeur-pompier qui arrive toujours en retard… C’est probablement le moment pour lui de retourner à la base, pour booster son club du Casa.