Né en 1959 à Dakar, Mamadou Lamine DIALLO est ingénieur de l’école Polytechnique de Paris, de l’école des Mines de Paris. Alors que beaucoup s’en seraient tenus à leur spécialisation, Mamadou Lamine DIALLO élargit son domaine de connaissance en obtenant le titre de Docteur en Economie de l’école des Mines de Paris. Auparavant, il a suivi ses études secondaires au Lycée Van Vollenhoven, actuel Lamine GUEYE, où il obtint son baccalauréat en 1977. Ensuite, ce furent les classes préparatoires scientifiques au lycée Louis LE GRAND et Henri IV à Paris.

    Après avoir travaillé en France, il rejoint la Banque Mondiale avant de rentrer au Sénégal, en 1993, pour rejoindre la BCEAO. A la primature de 1994 à 2001, il servit l’Etat du Sénégal sous la houlette des premiers ministres successifs : Habib Thiam, Mamadou Lamine Loum, Moustapha Niasse et Mame Madior Boye. En 2002, il retourna à la BCEAO jusqu’en 2003. Fin 2003, il est détaché auprès de la Commission de l’Union Africaine en tant que Directeur de cabinet adjoint, puis Directeur de Cabinet de son excellence Monsieur Alpha Oumar KONARE, Président de la Commission de l’Union africaine. Aujourd’hui, il est conseiller du Président Konaré dans le projet des Etats-Unis d’Afrique. L’intellectuel, c’est celui qui use de son intelligence pour servir sa communauté. M. DIALLO ne s’écarte pas de cette vision en participant notamment à des actions citoyennes en donnant un autre visage du continent et de son pays le Sénégal. C’est à travers deux ouvrages qui sonnent comme un appel au réveil. Les Africains sauveront-ils l’Afrique? est la question qu’il pose à juste titre et qui interpelle chaque africain dans la situation que vit notre continent. Ces ébauches de réponses nous appellent aussi à la réflexion. C’est ainsi qu’une seconde question est posée dans le titre de son second ouvrage: le Sénégal, un lion économique? D’inspiration institutionnaliste, l’ouvrage montre bien que les problèmes que vit notre pays ne sont pas uniquement économiques. En effet, ils sont aussi le reflet d’une léthargie socio politique.

    Les questions que pose M. DIALLO découlent d’un corpus théorique qu’il compte bien mettre en oeuvre à travers d’autres ouvrages qui sont en gestation. La théorie s’énonce comme une formalisation simplifiée de la réalité et ne saurait avoir son pesant d’or sans la pratique. C’est pourquoi il serait désastreux de passer à côté des questions et des réponses que propose humblement M. DIALLO.

Mamadou Diop Castro – Off par le journal l’Office.

Mamadou Diop Castro – Off par le journal l’Office.

PORTRAIT

PORTRAIT DE MOUHAMADOU MOUSTAPHA FALL PÈRE DU BÉBÉ VIOLÉ À THIÈS

PORTRAIT

MADIA DIOP, FIGURE EMBLÉMATIQUE DU MOUVEMENT SYNDICAL

Portrait de Madia Diop par Françoise Seck (RTS)

PORTRAIT

PORTRAIT – Mamadou Ibra Kane, directeur de la RFM : « La star c’est pas nous, c’est la radio »

PORTRAIT – Mamadou Ibra Kane, directeur de la RFM : « La star c’est pas nous, c’est la radio »

PORTRAIT