21 mai 2012 – Le président sénégalais Macky Sall a indiqué lundi à Dakar la vente prochaine de l’avion présidentiel dénommée « La Pointe de Sangomar », jugeant qu’un seul appareil suffit pour les déplacements du chef de l’Etat et le bénéfice attendu de l’opération sera retourné aux populations.

‘’Nous allons mettre en vente +La Pointe de Sangomar+ parce que ça ne sert à rien de disposer deux avions pour les déplacements du chef de l’Etat. Le dossier est confié au ministre de l’Economie et des Fiances qui fera un appel d’offres’’, a révélé M. Sall.

Le président de la République recevait à la Salle des banquets du Palais tous les membres de l’Inspection générale d’Etat (IGE), des ministres et des membres du cabinet présidentiel pour la publication officielle des structures publiques qui sont l’objet de suppression.

‘’De toute façon, le chef de l’Etat ne se déplace sur l’étranger qu’une seule ou deux fois tous les deux mois. Pourquoi donc garder inutilement deux appareils’’, s’est interrogé M. Sall.

‘’L’Etat du Sénégal ne peut plus dépenser 5 milliards (de francs CFA) pour l’entretien d’un avion qui ne sert qu’à une seule personne’’, selon le nouveau chef de l’Etat.

Il a ensuite annoncé d’autres mesures visant à réduire le train de vie de l’Etat. ‘’Les voyages de première classe seront supprimés pour les ministres et agents de l’Etat (et) les salaires des membres du gouvernement et ministres-conseillers seront revus (à la baisse)’’.

Agé de 51 ans, Macky Sall a été élu quatrième président de la République du Sénégal, le 25 mars dernier, devant le sortant Abdoulaye Wade, dont il fut le Premier ministre avant sa disgrâce. M. Sall, ingénieur géologue, est entré en service le 2 avril passé.

APS